Stratégie Climat

Stratégie en matière de durabilité et de climat

 

La neutralité climatique d’ici 2025

L’industrie automobile est en pleine mutation. Le groupe AMAG a à présent posé ses jalons et présente sa stratégie climatique: réduire, éliminer et, si nécessaire, compenser. AMAG entend ainsi atteindre la neutralité carbone d’ici 2025. En outre, AMAG a pour ambition d’atteindre une empreinte écologique neutre, conformément à l’objectif de zéro émission nette, d’ici 2040. Un fonds consacré au climat soutient désormais les initiatives et les start-up qui contribuent à la décarbonisation. AMAG s’engage à respecter l’objectif des 1,5 °C fixé par l’Accord de Paris sur le climat et les objectifs basés sur la science (Science Based Targets).

Depuis sa fondation, il y a 76 ans, AMAG a toujours fait preuve d’économie dans l’utilisation de ses ressources. Ce n’est que de cette manière que l’entreprise a pu connaître une croissance continue depuis 1945 et devenir le numéro un du marché automobile suisse. L’industrie automobile se trouve actuellement à un tournant, avec de nouvelles technologies et de nouvelles exigences pour les entreprises. AMAG est consciente de sa responsabilité et vise à devenir le premier prestataire de mobilité individuelle durable. AMAG pose les bases de cette initiative au sein même de l’entreprise:

 

Zero CO2 2025

Le rôle de pionnier d’AMAG

AMAG est la première entreprise automobile de Suisse qui vise la neutralité climatique d’ici 2025*. Conformément aux Science Based Targets, AMAG s’engagera à réduire ses émissions de gaz à effet de serre afin de limiter le réchauffement à 1,5 °C. En outre, AMAG a pour ambition d’atteindre d’ici 2040 une empreinte écologique neutre à tous les niveaux de création de valeur, conformément à l’objectif de zéro émission nette**.

Le pilotage de la mise en œuvre de la stratégie climatique incombe au nouveau Group Sustainability Board d’AMAG dans lequel siègent notamment le Managing Director de chaque Business Unit ainsi que le CEO et le CFO du groupe. Ce comité est dirigé par le responsable de la nouvelle division Corporate Development.

 

Klimastrategie

Premiers résultats

Les premières mesures ont déjà pris effet en 2020, par exemple par l’introduction de bureaux à domicile (non liée à la pandémie) ou l’utilisation systématique de véhicules électriques à batterie (BEV, Battery Electric Vehicle) et de véhicules hybrides rechargeables (PHEV, Plug-in Hybrid Electric Vehicle) dans le parc de véhicules de service et d’intervention. Près de la moitié des véhicules de services sont d’ores et déjà électriques. En outre, les pièces de rechange ont été transportées davantage par le rail et moins par la route. Cela nous a permis d’économiser 1247 trajets en camion en 2020 et de réduire ainsi les émissions de 487 tonnes de CO2.

Pour réduire davantage les équivalents CO2, nous devons prendre de nombreuses mesures simultanément. Dans ce contexte, nous nous concentrons sur diverses mesures qui sont soit poursuivies, soit nouvellement introduites:

Électromobilité:

Électromobilité:

• Des offres spéciales sur les véhicules électriques sont disponibles pour les collaborateurs, y compris une contribution aux coûts de l’infrastructure de recharge à domicile.

 

• À partir de 2022, des véhicules principalement électriques seront utilisés pour notre flotte de véhicules d’intervention et de service.

 

• L’infrastructure de recharge se développe significativement sur les sites d’AMAG Import, d’AMAG Retail, d’AMAG First, d’AMAG Services (Europcar), d’AMAG Parking et de mobilog avec près de 1000 stations de recharge supplémentaires. Environ un quart du parc de stations sera accessible au public.

 

• AMAG a développé son propre calculateur de TCO pour les clients de flottes, lequel donne un aperçu des coûts effectifs de la mobilité électrique. Si l’ensemble des coûts sont pris en compte, l’électromobilité est d’ores et déjà moins chère pour de nombreux modèles.

 

• Ouverture de «the square» dans The Circle de l’aéroport de Zurich. Il s’agit du «New Mobility Hub» et du centre de compétence et d’expérience pour la nouvelle mobilité individuelle durable.

 

• Nouvelles offres de mobilité qui ménagent les ressources visant à promouvoir la mobilité électrique chez Clyde et Ubeeqo.

 

• Avec la plateforme Community nouvellement lancée «drive-electric.ch», AMAG répond aux questions sur l’électromobilité, fait tomber les préjugés et aborde également les problèmes critiques liés à cette nouvelle technologie. Le nouveau site web présente les différentes facettes de l’électromobilité, se penche également sur le passé et indique jusqu’où le voyage peut vous emmener.

Biens immobiliers

Biens immobiliers

• Expansion des systèmes photovoltaïques: à l’avenir, AMAG produira de plus en plus d’électricité elle-même et poursuivra le développement des installations solaires sur ses propres sites. D’ici 2024, une superficie de près de 50 000 m2, soit environ 7 terrains de football, sera recouverte de panneaux solaires qui produiront de l’électricité couvrant plus de 20% des besoins actuels. L’entreprise examine actuellement un potentiel de développement supplémentaire de quelque 100 000 m2. Des panneaux solaires sur cette superficie pourraient produire assez d’électricité chaque année pour recharger 10 000 véhicules électriques.
Le projet, qui a débuté en 2008 dans le canton de Zurich avec la plus grande installation solaire de l’époque sur le toit de l’entrepôt central de pièces détachées de Buchs, est en cours de développement. Les installations solaires des sites AMAG de Bâle, de Wettswil, de Winterthour et de Cham seront mises en service en 2021.

 

• Nouveaux ateliers de peinture: le nouveau Carrosserie Center Wettswil ZH d’AMAG Retail, qui a ouvert ses portes en juin, marque l’arrivée d’une nouvelle génération d’ateliers de peinture. Les nouveaux systèmes de peinture consomment environ moitié moins d’énergie que les installations qu’ils remplacent grâce à une récupération de chaleur sur toute l’année et à une commande intelligente.

 

• Rénovations de bâtiments: sur nos projets de bâtiments neufs, des critères de développement durable sont pris en compte à l’aide d’une scorecard. Pour les bâtiments existants, nous rédigeons une feuille de route de rénovation énergétique.

Finances

Finances

• Nouvelle stratégie de placement à la caisse de pension d’AMAG: la caisse de pension d’AMAG a modifié sa stratégie d’investissement et privilégiera à l’avenir l’approche de gestion d’actifs basée sur le développement durable dans ses investissements. Le développement durable et les rendements ne sont donc plus en contradiction.

 

• Élaboration d’un cadre de financement vert: afin d’aligner également la stratégie présentée, qui vise clairement à réduire les émissions de CO2 sur la stratégie de financement d’AMAG, il est prévu qu’AMAG Leasing SA investisse plus spécifiquement dans la mobilité électrique dans un avenir proche au moyen d’une obligation verte. Il est prévu que ces fonds soient exclusivement consacrés au financement des véhicules électriques et des infrastructures de recharge et d’électricité. Le cadre de financement vert d’AMAG Leasing SA a été élaboré et sera publié dans un avenir proche.

Recherche

Recherche

• Initiative de mobilité de l’EPFZ: en tant que premier partenaire du secteur automobile, AMAG a participé en 2020 à une initiative en matière de mobilité («ETH Mobilitätsinitiative») lancée par l’EPFZ conjointement avec les CFF. L’objectif de l’initiative de mobilité est le développement d’un site de recherche à rayonnement international en Suisse et la création de solutions visant à répondre aux défis de l’avenir. AMAG participe à divers projets de recherche, notamment ceux portant sur la réduction des émissions de CO2 et le développement de carburants synthétiques.

 

• Coopération avec l’Empa: Dans le cadre du projet de recherche prévu intitulé «WhiteWinter», AMAG entend également s’impliquer dans le développement de carburants synthétiques.

Fonds pour le climat et l’innovation

Fonds pour le climat et l’innovation

10 millions de francs en faveur du fonds pour le climat et l’innovation

AMAG introduit un prix interne du CO2, qui sera utilisé pour alimenter un fonds d’entreprise pour le climat et l’innovation. Ce fonds sera doté d’un minimum de 10 millions de francs. L’argent de ce fonds est destiné à être investi dans des projets et innovations climatiques jusqu’en 2025. Le fonds met l’accent sur les start-up suisses qui travaillent sur de nouveaux modèles commerciaux dans le domaine de la mobilité durable et de la décarbonisation.

 

* Scope 1 et 2: Le scope 1 couvre les émissions directes provenant de sources propres ou contrôlées. Le scope 2 couvre les émissions indirectes provenant de la production d’électricité acquise, du chauffage et du refroidissement consommés par l’entreprise concernée.

** Les émissions de scope 3 sont toutes les autres émissions causées par les activités de l’entreprise, mais qui ne sont pas sous son contrôle, par exemple celles des fournisseurs, des prestataires de services, des collaborateurs ou des consommateurs finaux.